;

TMA© et TAEV© : le secret pour changer votre vision et votre perception du passé pour changer votre présent et réussir votre futur!

Les techniques phares de la Méthode Chrystel Rieder© sont la TMA (Technique de Matérialisations selon les Âges©) et la TAEV (Technique de l’Âge, de l’Émotion et du Vécu©), développées par Chrystel Rieder.

Découvrez-les ci-dessous.

La TMA©

La TMA propose de rechercher un fil conducteur liant des événements clés de la vie actuelle pour mieux comprendre les mécanismes inconscients mis en place.

Grâce à des calculs simples par rapport à l’âge actuel du patient, la TMA est praticable par n’importe qui pour retrouver les âges clés où des blocages émotionnels inconscients ont été créés et/ou amplifiés.

Il s’agit de retrouver le moment précis où la programmation inconsciente a pris place, créant les cycles de répétition et d’amplification des blocages émotionnels.

C’est une logique mathématique!

Un autre avantage de la TMA est de permettre aux personnes éprouvant des difficultés à visualiser leur enfance, de mieux reprendre contact avec cette partie d’elles-mêmes pour mieux traiter les blocages émotionnels survenus à cette époque et qui conditionnent leurs vies quotidiennement, les emmenant à revivre toujours les mêmes échecs.

Le livre Seconde chance – Offrez-vous le droit au changement apporte un éclairage précis pour mieux appréhender la TMA et en comprendre les mécanismes.

La TMA, technique de matérialisations selon les âges©

La TAEV©

La TAEV, technique de l’âge, de l’émotion et du vécu©

Le but de cette technique est de travailler sur le moment précis du passé où le blocage a été créé et de traiter les émotions corrélées en abordant diverses facettes pour un traitement plus global.

En somme, la TMA permet d’identifier facilement la naissance du blocage, ses ramifications et ses conséquences, et la TAEV permet de traiter les émotions douloureuses, de manière à corriger la base de données inconsciente erronée afin de matérialiser de meilleures situations de vie par la suite.

Très simple à pratiquer, cette technique, combinée à l’analyse aiguisée de la thérapeute, permet en quelque sorte au patient de « superposer » une nouvelle base de données sur ses anciennes programmations inconscientes inadéquates, afin de lui éviter de reproduire des schémas douloureux, de passer d’un extrême à un autre ou de tomber dans un schéma mixte. Il ne s’agit donc pas d’occulter ou d’oublier le passé en créant une amnésie, mais de l’accepter, quel qu’il soit, et de lui faire face pour corriger les émotions douloureuses, les mauvaises interprétations, les croyances limitantes et les « conclusions émotionnelles » inadaptées tirées au fil des situations vécues.

Abordée dans le livre L’influence des vies antérieures dans le présent, puis explorée de manière complémentaire dans l’ouvrage Seconde chance – Offrez-vous le droit au changement, la TAEV est simple mais mérite d’être prise au sérieux pour éviter de l’utiliser d’une manière trop « rapide » qui pourrait empêcher d’obtenir des résultats assez concrets ou durables. Bien sûr, aucun résultat ne peut être garanti lors d’une séance ou de la pratique d’une technique, mais l’expérience de la thérapeute permet un traitement aussi pointu que possible en guidant le patient à utiliser la TAEV à son plein potentiel.

Quitter la version mobile
%%footer%%